1 - Un.e employé.e envoie des e-mails collectifs comportant des blagues salaces ou des images pornographiques, "pour faire rire les collègues". Un.e collègue lui demande de cesser de lui adresser ce type de messages. p Vrai p Faux Réponse : Harcèlement sexuel. Tout comme l'affichage d'un calendrier avec des images pornographiques ou l'affichage de fonds d'écran mettant en scène de la nudité, le fait d'envoyer des e-mails comportant des blagues salaces, dégradantes ou humiliantes constitue du harcèlement sexuel d'ambiance. Nul besoin que ces propos visent une personne de l'entreprise. Nul besoin non plus d'avoir à opposer un refus explicite à recevoir ce type de communications. Seule compte la capacité de la victime à prouver que ces envois portent atteinte à la dignité.